Voleurs de vélo: honte à eux

400 000 vélos déclarés volés par an en France. Quand on dit « déclaré », c’est que les personnes ont fait l’effort d’aller faire une déclaration. Donc les chiffres sont bien supérieurs en réalité.

Que dire? Quel troupeau d’emmerdeurs que ces voleurs qui m’ont à moi aussi pourri la vie (3 vélos volés). Mais que dire devant ce fait: une cliente, cette semaine, s’est fait voler ses patins de freins. Faut-il être bête au point de mettre en jeu la sécurité d’autrui pour une paire de patins qui coute 3,90 euros.

Autant vous dire que contre le vol de patins de freins, on ne peut pas faire grand chose. Par contre, n’hésitez surtout pas à investir dans un antivol qui est au minimum un U. Les prix les plus abordables pour une sécurité minimum sont à 20 euros. Ce serait bête de perdre sa monture pour éviter d’investir 20 euros dans sa protection.

Le but de cet article n’est pas de vous faire venir au magasin et de vous vendre des antivols pour gonfler des bénéfices et des chiffres d’affaire. son but est de crier « HALTE! ».

Après 3 vols de vélos, j’aurais pu abandonné, mais j’ai moi-même réagi: J’ai investi 80 euros dans un antivol U, ma femme a investi 50 euros dans le sien. Nous attaquons notre 3ième année sans vol et nous abandonnons toujours nos vélos quelques heures durant à certains points de la ville au gré de notre vie quotidienne. Il apparait donc que le U est une protection efficace, que 80 euros divisé par 3 ans, cela fait 26,60 par an, c’est à dire même pas un plein d’essence de voiture. A réfléchir.

Il serait aussi urgent que la police s’intéresse enfin au sujet.