Tours, capitale des vols de vélos? vraiment?

Il y a des journaux à Tours qui adorent nous présenter la ville de Tours comme le haut lieu des vols de vélos. Je ne citerais pas qui ils sont.
A savoir qu’il y a 400000 vélos volés par an en France, et qu’à Tours, on est à moins de 1000 par an (en gros 800 par an), soit moins de 0,20% des vols de vélos par an en France.

0,20% des statistiques nationales. Donc loin d’être le record national.

Et pour parfaire le tout, il faut savoir que nationalement, la police retrouve 100000 vélos par an, soit 1/4 des vélos volés.

Donc:
1. Tours n’est pas le haut lieu des vols de vélos. Cela fait peut-être plaisir à certains journaux, mais c’est faux.
2. Prenez en photo votre vélo et conservez vos factures. Ainsi si par malheur, vous vous faites voler votre vélo, l’identification par la police sera beaucoup plus aisée et votre vélo vous sera restitué plus facilement.
3. 90% des vélos volés possédaient un antivol de type tortillon. Evitez ces antivols. ces antivols sont plus décoratifs qu’efficaces.
4. 30% des vélos volés n’étaient pas attachés à un point fixe et étaient donc librement transportables par un voleur.
5. Evitez les vélos d’occasion en croyant qu’ils se font moins voler. Les annonces sur les sites internet et les brocantes sont truffés de vélos volés. Et d’après vous, que volent les voleurs? Des vélos neufs ou des vieux vélos? Vous voulez la réponse? Regardez les annonces sur les sites internet et dans les brocantes. Que voyez-vous?
6. Investissez dans un VRAI antivol fabriquée par une VRAIE marque. Un exemple? Un U de la marque Onguard. Ca ne protège pas à 100% mais çà protège certainement mieux qu’un tortillon.
7. Les vols de téléphones portables sont à presque 700000 par an en France. On a donc plus de chance de se faire voler son téléphone que son vélo, d’autant que les vols de portables comptent parmi les statistiques les plus importantes de vols avec violence.