Do you speak English ?

Do you speak English ?
A little. What is your problem ?

Dans un monde de plus en plus anglicisé, où l’anglais ressemble plus à de la novlangue qu’à un épanouissement de la culture générale, que signifie ce titre ?

Et bien, près d’un million de cyclo-randonneurs sur la Loire à vélo par an, cela signifie qu’ils sont aussi nombreux à avoir des problèmes. Mais la rue Colbert est un axe fortement emprunté par eux, et la boutique de Docteur Vélo apparait comme la boutique qui va les sauver de leur malheurs.

Ainsi donc, Belges, Suisses, Hollandais, Allemands, Italiens essaient d’expliquer les problèmes qu’ils ont sur leur vélos par quelques mots de leur langue, le peu de français et d’anglais qu’ils connaissent et de grands mouvements de bras dans tous les sens.

Certains jours, c’est la queue leu leu devant l’entrée… Pendant que je change un cable de freins pour une allemande, un hollandais débarque pour un cable de dérailleur cassé, arrive dans la foulée un tandem hollandais avec du jeu dans la roue avant, un belge qui a son vélo qui fait tic-tic.. Comme  je ne peux pas faire tout le monde en même temps, ca discute en attendant devant la porte… les circuits empruntés… les origines des uns et des autres… les expériences de voyage de chacun…

Pour finir, Docteur Vélo Good, Docteur Vélo fast repair, Docteur Vélo schön. Une petite photo de la devanture pour montrer à leur famille, amis ou collègues et leur dire que c’était là, et hop, tout le monde repart content et satisfait.